4. Partenaires

Le laboratoire entretient de nombreuses collaborations avec des organismes institutionnels, mais aussi avec des entreprises, dont certaines issues de 'start-up' créées par des membres du laboratoire.

Le laboratoire est attentif aux relations qu’il entretien avec son environnement académique et non académique.

Les partenaires académiques sont essentiels pour compléter les questions traitées au laboratoire :

  • La dimension SHS avec des collaborations fortes au sein de l’USMB avec les laboratoires LLSETI et le centre de recherche en droit Antoine Favre. Ces collaborations prennent par exemple la forme de séminaires communs, de participations à des comités de thèse.
    Cette dimension est également renforcée par le travail avec l’équipe Environnement de PACTE au sein de la fédération FREE Alpes
  • La dimension écologique avec des collaborations renforcées au sein du Dipee « LECA, SAJF, Edytem », ainsi que dans le cadre de la zone atelier Alpes, de la fédération Free Alpes, avec des laboratoires partenaires proches comme le CARRTEL et le LECA
  • La dimension géoscience avec de nombreuses collaborations auprès des laboratoires de l’OSUG, notamment ISTERRE et IGE, mais également le LSM.

Les partenaires non- académiques permettent d’ancrer notre recherche fondamentale sur des questions finalisées. On peut distinguer trois types de partenariats :

  • Les gestionnaires des espaces protégés et des différentes ressources. La participation de nombreux membres du laboratoire à des conseils scientifiques est un élément fort de ce partenariat.
  • Les services décentralisés de l’état. Nous entretenons ici des liens avec différentes DRAC et DIREN via des missions d’expertises ou une participations à des comités scientifiques. C’est à ce titre notamment que nous avons en tutelle secondaire le ministère de la culture.
  • Le monde économique avec une relation avec un réseau d’entreprises. Nos partenariats sont ici très variés : soutien de stagiaires de masters, thèses Cifre. Un lien privilégié est entretenu avec quelques entreprises. C’est le cas de Ténévia, startup issue des travaux de Georges-Marie Saulnier, chercheur CNRS membre de l’équipe Zone Critique. C’est également le cas de l’entreprise Envisol avec qui nous avons mis en place un laboratoire commun pour le développement de capteurs et de savoir-faire en environnement. Le projet Vitivalo est un autre exemple de ce partenariat.
    Afin de mieux valoriser cette activité, un club des partenaires d’Edytem est en cours de création (en lien avec le club des entreprises de l’USMB) et coordonné par Stéphane Jaillet.
    La fondation USMB est également un atout précieux pour nouer des contacts avec le monde non académique. Elle nous accompagne pour le soutien de projet comme le projet plastilac porté par David Gateuille et Emmanuel Naffrechoux (Équipe Zone Critique) qui a démarré en 2020.

À l’image de la diversité des travaux du laboratoire et des types de partenariats, la valorisation des travaux menés est très variable (enveloppe Soleau, brevet, déclaration d’invention, de savoir-faire … ) et est réalisée en lien avec les services de l’USMB et du CNRS.

Institutionnels


Autres