Soutenance de Yoann Baulaz

01 avril 2020 par Yves Perrette
Yoann Baulaz a brillament soutenu sa thèse lundi 27 janvier … loin d’Edytem puisque c’était au Carrtel à Thonon les Bains, son autre labo de rattachement. Pour mémoire la thèse portait sur « l’évolution des socioécosystèmes des grands lacs alpins et leurs services écosystémiques à l’épreuve des pollutions »

Un nouveau docteur en géographie

Yoann Baulaz a brillament soutenu sa thèse lundi 27 janvier … loin d’Edytem puisque c’était au Carrtel à Thonon les Bains, son autre labo de rattachement. Pour mémoire la thèse portait sur « l’évolution des socioécosystèmes des grands lacs alpins et leurs services écosystémiques à l’épreuve des pollutions ». Et pour vous faire partager ce temps fort voici quelques extraits des propos de quelques membres du jury :

Sandra Lavorel (écologie fonctionnelle- Grenoble) a félicité Yoann « pour l’étendue, la qualité et l’originalité » de la thèse et a salué notamment « l’originalité par la démarche conceptuelle qui forme la colonne vertébrale de ce travail, et j’en suis convaincue a une portée bien au-delà de ces grands lacs » ;

Laurent Touchart (Géographie – Orléans) a regretté que Yoann n’affiche davantage son appartenance à la géographie et a souligné qu’il « est doué pour monter un modèle conceptuel » ;

Jérôme Dupras (Economie écologique – Montréal) a « vu dans cette thèse l’intérêt d’une géographie moderne capable d’intégrer plusieures directions scientifiques et d’intégrer des problématiques macro actuelles… » ;

Géraldine Pflieger (Sc. politiques – Genève) a salué  « l’ampleur du travail qui a trouvé de la cohérence là où les les acteurs ne la perçoivent pas. Un des rares exemples abouti de travail transdisciplinaire (… ) il y a besoin de ce genre de travail à la frontière des sciences sociales et des sciences qui portent la connaissance des lacs …» ;

Après 4 heures de soutenance le Président du Jury, Michel Meybeck (Limnologie – Paris) a déclaré : « C’est une thèse dont on se souviendra parce qu’elle n’est pas classique ! (…) un plaidoyer pour une approche interdiscplinaire ».

Au final une thèse bien dans l’esprit de ce qui peut se faire à Edyt em.  Bravo Yoann tous nos vœux de belles suites pour ton post doc à l’Université de la Côte D’opale !… qui démarre dès lundi.